Accueil Événements francophones en Russie

Événements francophones en Russie

Déc
5
ven
JEUNES VOIX RUSSES ET FRANÇAISES @ Salle Beethoven du Théâtre Bolchoï
Déc 5 @ 19 h 30 min – 20 h 30 min

Dans le cadre de l’échange entre les artistes français de Paris Opera  Competition et les artistes russes du Programme de jeunes artistes lyriques du Théâtre Bolchoî.

Avec:

Bogdan Volkov, ténor
Andrey Jilikhovsky, baryton
Daniil Chesnokov, basse
Ludivine Gombert, soprano
Clémence Barrabé, soprano
Marion Lebègue, mezzo-soprano

Au programme : airs et duos d’opéras de Rossini, Mozart, Gounod, Bizet, Tchaïkovsky,  Lalo, Delibes, Chostakovitch

Créé en 2010 par Pierre Vernes, Paris Opera Competition est un concours international de chant dont le but est de promouvoir de jeunes chanteurs en début de carrière. Il a permis de faire connaître plusieurs artistes talentueux dont  Julie Fuchs, soprano française, Julia Lezhneva, soprano russe, Olesya Petrova, mezzo-soprano russe et Omo Bello, soprano franco-nigériane, toutes engagées  depuis sur les grandes scènes internationales.

De cette initiative est née une collaboration entre le Programme des jeunes artistes lyriques du  Théâtre Bolchoï et  Paris Opera Competition : réunir pour deux concerts, dans un même programme et dans deux villes partenaires, Avignon et Moscou, 3 jeunes chanteurs russes et 3 chanteurs français.

Devant le succès de leur première expérience en 2013, le Bolchoï  et Paris Opera Competition réitèrent cet échange.  Le 25 mars, le concert de jeunes talents s’est tenu à l’Opéra Grand Avignon. Le 5 décembre il aura lieu au Bolchoï.

Source : http://www.institutfrancais.ru

Déc
18
jeu
Ensemble Pratum Integrum @ Maison de la Musique - Salle théâtrale
Déc 18 @ 19 h 00 min – 20 h 00 min

Créé en 2003, l’ensemble russe Pratum ntegrum se consacre à l’interprétation du répertoire baroque et classique sur des instruments d’époque.
Sa démarche bénéficie d’un grand écho parmi le public.

Direction artistique : Pavel Serbine
Soliste invité : Pierre Hantaï, clavecin
Au programme : Dauvergne, Leclerc, Rameau, Bach

source : institutfrancais.ru

 

Juin
11
jeu
Concert Chorale Sainte Jehanne d’Arc @ Paroisse St Louis des Français à Moscou
Juin 11 @ 19 h 45 min – 20 h 45 min

La chorale des enfants de l’église Saint Louis vous convie à son concert d’été « Happy »
Au programme: gospel, pop, country and soul music

Organisé par Aurore Creach Paredes

Juil
5
dim
FÊTE DE LA BASTILLE 2015 DANS LE CADRE DU FESTIVAL STEREOLETO @ SAINT-PÉTERSBOURG
Juil 5 @ 10 h 09 min – 11 h 09 min

La Fête de la Bastille est déjà une tradition à Saint-Pétersbourg. Dans le cadre du festival Stereoleto, quatre groupes de musique viendront prendre la 2ème scène, cette année Bastille de la pop et du rock-fanfare français: Les Hurlements d’Leo, Fills Monkey, Baden Baden, Chapelier Fou!

Tout un programme avec l’ambiance festive du 14 juillet en France : danse avec les pompiers, magiciens, mimes, jongleurs, démonstration d’escrime, initiation aux danses bretonnes, jeux en français…

Que serait une fête sans friandises ? A tout moment vous pourrez savourer quelques délices de la cuisine française.

Sep
29
mar
UNE FRACTION D’INFINI @ Musée d’art contemporain de Moscou
Sep 29 – Oct 25 Jour entier

Pour sa première présentation d’envergure en Russie, l’artiste français Laurent Pernot projette de concevoir l’espace de son exposition comme une partition musicale, immersive et romanesque, rythmique et contemplative.

Dans une atmosphère indéfinie, entre aurore et crépuscule, des œuvres existantes et produites spécialement pour l’exposition contribueront à déployer un thème central dans sa démarche : LE TEMPS, l’écoulement et la perception du temps, le temps comme quatrième dimension et potentiel de fiction, le continuum espace-temps, le temps comme véhicule de la mémoire, le temps comme force énigmatique et comme expérience de l’infini. Intrigantes et parfois spectaculaire, l’œuvre de l’artiste est protéiforme. Nous y rencontrerons des images projetées et animées, des présences fantomatiques, des particules de lumières, des photographies et des écritures mises à l’épreuve du temps, des objets figés dans la glace, des figures et des paysages en mouvement.

Plus que le temps en tant que tel, ce qui est souligné est sa charge sensible et poétique, sa capacité à émerveiller et à produire des récits inattendus, précisément comme ces nuages qui se languissent dans le ciel et dont on s’applique à y reconnaître des formes évanescentes. Ces différents aspects contribuent sans doute à un ressenti de l’ordre d’un temps magique, celui que l’on retrouve dans les contes et les mythes anciens, ou celui qui imprègne nos rêves et nos souvenirs d’enfant.
Julien Verhaeghe.

A l’ombre de Marcel Proust et d’Andrei Tarkovski, dans cette zone nébuleuse du passé où les cosmologistes et les poètes russes se rencontrent, l’exposition « Une fraction d’infini » nous invitera à méditer sur notre présence éphémère et miraculeuse dans ce monde, reliant l’infiniment proche et l’infiniment lointain, des zones grises de la conscience aux mystères de nos origines.

Dans le contexte de la Biennale d’art contemporain de Moscou et du Festival Territoria, avec la complicité du MMOMA et de l’Institut français de Russie, un espace du musée sera consacré à une collaboration entre l’artiste Laurent Pernot et la chorégraphe Anna Abalikhina. Le public sera invité à plusieurs reprises pour assister à une performance originale évolutive, conçue pour interagir dans l’espace et le temps de l’exposition.

Partenaire général du projet « Fondation Mikhail Prokhorov »
Horaires: 12.00 – 20.00 (12.00-21.00 le jeudi)

Avr
1
ven
SOUS LE PARAPLUIE DE SATIE
Avr 1 @ 19 h 00 min – Mai 18 @ 20 h 00 min

Festival consacré au 150ème anniversaire de la naissance d’Erik Satie
– Musée A.N Scriabine
– Centre National pour les Arts Contemporains
– Musée d’art multimédia
– Ecole DIY de cinéma MovieBand

Le 17 mai 2016 marquera le 150ème anniversaire de la naissance d’Erik Satie (1866-1925), l’un des artistes les plus controversés des XIXème et XXème siècles. Précurseur du primitivisme, du constructivisme et du minimalisme en musique, il a exercé une influence sur Ravel, Poulenc, Milhaud et bien d’autres. Son œuvre a suscité de vives réactions : certains l’adulaient, d’autres le rejetaient. Mais il annonçait Eno, Reich et Cage. Pianiste, accompagnateur, chanteur, compositeur bohème … Il jouait ses œuvres lors de soirées dadaïstes, s’entretenait avec Derain, Brancusi, Debussy et Cocteau, collaborait avec Diaghilev et écrivait au sujet de Stravinsky. Une des rares personnalités du monde de la culture qui réunissait une si large palette de compétences scientifique et une connaissance cosmopolite du monde artistique.

Dans le cadre du festival « Sous le parasol de Satie »,    les animations proposées seront :

L’exposition « Erik Satie et son époque » – Musée A.N Scriabine, du 2 au 14 avril 2016, vernissage le 1er avril à 18h00.
Lectures scientifiques « Erik Satie et son époque » – Musée A.N Scriabine, 9 avril 2016.
Atelier vidéo Falco Rister (Allemagne) – école DIY de cinéma Movieband  (www.movieband.ru), 6 avril 2016, 19h00.
Conférence de la musicologue Ekaterina Kouprovska « La musique française d’Erik Satie à nos jours », Musée A.N Scriabine, 21 avril 2016, 19h00.

Concerts :

1er avril, 19h00 – Musée A.N Scriabine – « Musicirque du gentleman en velours côtelé », programme comprenant des œuvres d’E. Satie, I. Stravinsky, J. Cage, S. Reich et d’autres. Interprètes : Alekseï Lioubimov, Mikhail Dubov, Mona Khaba, Vladimir Ivanov, Ivan Bouchouev, Stanislav Malyshev, vidéo : Falco Rister

3 avril, 19h00 – Musée A.N Scriabine – « Dix triades insolites d’Erik Satie », interprète : Ivan Sokolov

9 avril, 19h00 – Musée A.N Scriabine – « Fo-No-Graph », programme comprenant des œuvres d’Erik Satie accompagnées d’une vidéo projection d’Olga Kumeger. Interprètes : Mikhail Dubov, Mona Haba.

14 avril, 19h30 – Manoir des Mouraviov-Apostolov, – « Tout ce qu’il est possible de faire à quatre mains sur un piano, en français », programme comprenant des œuvres d’Erik Satie et Debussy. Interprètes : Alekseï Skanavi, Youlia Koulikova

23 avril, 19h30 – Centre des arts contemporains d’Etat (GTsSI) – « Ballet absurde », musique des ballets d’Erik Satie « Parade » et « Relâche » accompagnés d’une vidéo-projection et d’un film de René Clair Entr’acte (1924.) Interprètes : Alekseï Lioubimov, Mikhail Dubov, Mona Khaba, Vladimir Ivanov.

29 avril, 19h30 – Centre des arts contemporains d’Etat (GTsSI) – «  Satie, le premier minimaliste » – Récital de Dimitri Illarionov – avec la participation du quatuor à cordes Alter’Ego.

12 mai, 20h00 – Musée d’art multimédia – « Geneviève de Brabant » – Première représentation en Russie d’un opéra pour théâtre de marionnettes « Geneviève de Brabant » d’Erik Satie, œuvres chorales de M. Duruflé, F. Poulenc, G. Fauré, O. Messiaen. Interprètes : ensemble vocal Helios, dirigé par Andreï Kaplanov

17 mai – lieu et horaires à préciser – « Joyeux anniversaire Erik ! » musique vocale et musique de chambre d’Erik Satie.

Organisateurs du festival – Alekseï Lioubimov, Elisabeth Mirochnikov, Appartement-Musée A.N Scriabine, Centre des arts contemporains d’Etat (GTsSI).

Partenaires du festival : Institut Goethe, Ambassade de France en Russie, Musée d’art multimédia,

Guitares Magazine, Institut français de Russie,  Maison d’édition Ivan Limbach, Portail d’informations www.2do2go.ru, Klondike musical.

Page officielle du festival sur Facebook : https://www.facebook.com/satiefest2016/

www.satie.ru

Juin
1
mer
JULIEN SALAUD : ARACHNÉES DES ÉTOILES @ Musée de l’histoire de Kronstadt
Juin 1 – Juil 3 Jour entier

MERCREDI DIMANCHE
25 MAI – 3 JUIL 
SAINT-PÉTERSBOURG ET NORD-OUEST DE LA RUSSIE
Musée de l’histoire de Kronstadt
ARTS VISUELS

Arachnée est la jeune tisseuse qui tenta de défier la grande déesse Minerve et fut transformée par cette dernière en araignée.

Pour Julien Salaud, Arachnée symbolise au mieux l’artiste appelé à renouer les fils qui relient l’homme à son environnement, autrement dit, à reconstruire son écologie.

Dans le cadre de ses études universitaires  en biochimie et ethnologie, Julien Salaud est parti à l’exploration de la faune sauvage en Guyane. Il s’est lié d’amitié avec les Wayanas, ce qui l’a poussé à revoir profondément son rapport au monde et à se consacrer à des pratiques artistiques.

Julien Salaud travaille avec des animaux empaillés. Il les recouvre avec des fils d’araignée, comme s’il voulait y capturer les regards des spectateurs, les inviter à la méditation, au long démêlage du noeud d’images. Ces fils nous rappellent l’aura du mystère qui émane des corps d’animaux. Ou bien des cocons avec des corps intermittents à l’intérieur. Et ces innombrables réseaux de lignes et de traits gravés qui se superposent aux figures des parois préhistoriques ornées.

La nyctalopie, qui est la capacité de voir dans le noir, est un autre thème récurrent de son oeuvre.  Il tourne ses vidéos tournées en lumière noire avec de la toile d’araignée UV-sensible. En lumière noire, le corps disparaît dans la pénombre. Seuls les fils blancs, images des mouvements de l’esprit, sont visibles.

Rencontre sur Facebook et Vk
1er juin : ouverture au public

Dans le cadre du Kronfest, festival international des arts écologiques de Kronstadt
Du 13 juin au 13 juillet : Sébastien Thomazo, un autre participant français du Kronfest

 

Avec le soutien de l’antenne Nord-Ouest du Centre national d’art contemporain, de l’Association des chasseurs et de la Chambre de commerce de la ville de Kronstadt

Simple Share Buttons