Accueil Événements francophones en Russie

Événements francophones en Russie

Juin
30
mar
FESTIVAL DU CINÉMA « LES VACANCES FRANÇAISES » @ Cinéma "Pioner" au park Gorkï et Sokolniki
Juin 30 @ 21 h 30 min – Août 26 @ 20 h 30 min

image-0001
FESTIVAL « LES VACANCES FRANÇAISES »

Chaque mardi du 30 juin au 26 août au cinéma « Pioner » au park Gorkï et Sokolniki – le meilleur du cinéma français  à ciel ouvert!

PAPA OU MAMAN, de Martin Bourboulon, 2015
Avec Marina Foïs, Laurent Lafitte, Alexandre Desrousseaux

Florence et Vincent Leroy ont tout réussi. Leurs métiers, leur mariage, leurs enfants. Et aujourd’hui, c’est leur divorce qu’ils veulent réussir. Mais quand ils reçoivent simultanément la promotion dont ils ont toujours rêvée, leur vie de couple vire au cauchemar. Dès lors, plus de quartier, les ex-époux modèles se déclarent la guerre : et ils vont tout faire pour NE PAS avoir la garde des enfants.
30 juin — Cinéma Pioner au Parc Gorki à 21.45
7 juilletCinéma Pioner au parc Sokolniki à 21.30


QUAI D’ORSAY de Bertrand Tavernier, 2014
Avec Thierry Lhermitte, Raphaël Personnaz, Niels Arestrup

Alexandre Taillard de Worms est grand, magnifique, un homme plein de panache qui plaît aux femmes et est accessoirement ministre des Affaires Étrangères du pays des Lumières : la France. Sa crinière argentée posée sur son corps d’athlète légèrement hâlé est partout, de la tribune des Nations-Unies à Ne w York jusque dans la poudrière de l’Oubanga. Là, il y apostrophe les puissants et invoque les plus grands esprits afin de ramener la paix, calmer les nerveux de la gâchette et justifier son aura de futur prix Nobel de la paix cosmique.
30 juinCinéma Pioner au parc Sokolniki à 21.45
21 juillet — Cinéma Pioner au Parc Gorki à 21.30


UN MOMENT D’EGAREMENT de Jean-Francois RICHET, 2015
Avec François Cluzet, Vincent Cassel, Alice Isaaz

Antoine et Laurent, amis de longue date, passent leurs vacances en Corse avec leurs filles respectives : Louna, 17 ans et Marie, 18 ans.  Un soir sur la plage, Louna séduit Laurent.
Louna est amoureuse mais pour Laurent ce n’est qu’un moment d’égarement… Sans dévoiler le nom de son amant, Louna se confie à son père qui cherche par tous les moyens à découvrir de qui il s’agit… Combien de temps le secret pourra-t-il être gardé ?
7 juillet — Cinéma Pioner au Parc Gorki à 21.30
21 juilletCinéma Pioner au parkc Sokolniki à 21.30

LA JALOUSIE, de Philippe Garrel, 2013
Avec Louis Garrel, Anna Mouglalis, Rebecca Convenant

Louis quitte Clotilde avec qui il a eu un enfant pour Claudia. Louis et Claudia font du théâtre. L’un enchaîne les rôles tandis que l’autre ne joue pas. Claudia aime Louis, mais elle a peur qu’il la quitte. Un soir, elle fait la rencontre d’un architecte qui lui propose du travail. Louis aime Claudia, mais maintenant c’est lui qui a peur qu’elle le quitte… Et au milieu, il y a Charlotte, la fille de Louis.
14 juillet — Cinéma Pioner au Parc Gorki à 22.00
28 juilletCinéma Pioner au parc Sokolniki à 21.30

HIPPOCRATE de Thomas LILTI, 2014
Avec Vincent Lacoste, Reda Kateb, Jacques Gamblin

Benjamin va devenir un grand médecin, il en est certain. Mais pour son premier stage d’interne dans le service de son père, rien ne se passe comme prévu. La pratique se révèle plus rude que la théorie. La responsabilité est écrasante, son père est aux abonnés absents et son co-interne, Abdel, est un médecin étranger plus expérimenté que lui. Benjamin va se confronter brutalement à ses limites, à ses peurs, celles de ses patients, des familles…
14 juilletCinéma Pioner au parc Sokolniki à 21.30
18 août — Cinéma Pioner au Parc Gorki à 21.00

L’ART DE LA FUGUE de Brice Covin, 2014
Avec Laurent Lafitte, Agnès Jaoui, Benjamin Biolay, Elodie Frégé

Antoine vit avec Adar, mais il rêve d’Alexis… Louis est amoureux de Mathilde alors il va épouser Julie… Gérard, qui n’aime qu’Hélène, tombera-t-il dans les bras d’Ariel ? Trois frères en pleine confusion… Comment, dès lors, retrouver un droit chemin ou … échapper à ses responsabilités ? C’est là tout L’Art de la Fugue…
11 août — Cinéma Pioner au Par Gorki à 21.00
26 aoûtCinéma Pioner au parc Sokolniki à 20.30

CHANTE TON BAC D’ABORD, de David André, 2014
Avec Gaëlle Bridoux, Caroline Brimeux, Nicolas Dourdin

Chante ton bac d’abord raconte l’histoire tumultueuse d’une bande de copains de Boulogne-sur-Mer, une ville durement touchée par la crise. Un an entre rêves et désillusion. Imaginées par ces adolescents issus du monde ouvrier ou de la classe moyenne, des chansons font basculer le réel dans la poésie, le rire et l’émotion.
28 juillet— Cinéma Pioner au Parc Gorki à 21.30
4 aoûtCinéma Pioner au parc Sokolniki à 21.30

LULU FEMME NUE de Solveig ANSPACH, 2014
Avec Karin Viard, Bouli Lanners, Claude Gensac

D’après la bande dessinée de Etienne Davodeau. À la suite d’un entretien d’embauche qui se passe mal, Lulu décide de ne pas rentrer chez elle et part en laissant son mari et ses trois enfants. Elle n’a rien prémédité, ça se passe très simplement. Elle s’octroie quelques jours de liberté, seule, sur la côte, sans autre projet que d’en profiter pleinement et sans culpabilité. En chemin, elle va croiser des gens qui sont, eux aussi, au bord du monde : un drôle d’oiseau couvé par ses frères, une vieille qui s’ennuie à mourir et une employée harcelée par sa patronne… Trois rencontres décisives qui vont aider Lulu à retrouver une ancienne connaissance qu’elle a perdue de vue : elle-même.
4 août — Cinéma Pioner au Parc Gorki à 21.30
11août — Cinéma Pioner au parc Sokolniki à 21.00

LA FAMILLE BELIER de Eric Lartigau, 2015
Avec Louane Emera, Karin Viard, François Damiens

Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.
18 aoûtCinéma Pioner au parc Sokolniki à 21.00
26 août— Cinéma Pioner au Parc Gorki à 20.30

 

Juil
3
ven
CONCERT DU GROUPE « BADEN BADEN » @ Moscou, Club Powerhouse
Juil 3 @ 20 h 00 min – 21 h 00 min

Concert du groupe Baden Baden le 3 juillet à 20h00 au club Powerhaouse (7/4, rue Goncharnaïa)

Transformer l’essai. En rugby comme en musique, c’est souvent le plus difficile. Combien d’artistes révélés par leur formidable coup d’essai n’ont-ils honoré leurs promesses, tenu la distance ? Deux ans après Coline (2012), premier effort salué par la critique, conjuguant idéalement une mélomanie anglo-saxonne avec une écriture bilingue déjà personnelle, Baden Baden a décidé de “plonger dans le bruit”, pour reprendre le titre d’ouverture du second album. Ce titre n’est d’ailleurs pas innocent puisqu’il annonce un disque entièrement écrit en français. Fini, donc, le savant bilinguisme qui fit aussi la réputation du groupe, découvert par l’immense chanson Anyone en 2010 et capable de fulgurances pop comme Évidemment.

Pour passer ce cap dans sa discographie, le trio fondateur de Baden Baden a décidé de lâcher prise. Comme l’explique son chanteur et parolier Éric Javelle, “l’écriture dans ma langue maternelle s’est faite naturellement”, au fur et à mesure que les compositions voyaient le jour, entre Paris et Gatteville-le-Phare (Manche) où l’intéressé a éprouvé le besoin de larguer les amarres, loin des tumultes de la vie citadine, pour écrire – face à la mer – la deuxième moitié de Mille éclairs. Il est d’ailleurs beaucoup question d’écumes, de vagues de nuit et de vents contraires dans les paroles. “Je connais les couleurs qui se marient à toi”, comme une évidence exposée dans le single J’ai plongé dans le bruit. Le groupe parisien appartient à cette génération spontanée qui participe à l’effervescence pop hexagonale depuis le début de la décennie.

Déjà, sur son premier LP, Baden Baden mariait la langue d’Alain Souchon (dont il reprit La Vie ne vaut rien) avec les sonorités rêveuses de Grandaddy période The Sophtware Slump (2001). Cette fois, en décidant de confier le mixage à l’Anglais Barny Barnicott, au curriculum vitæ imposant (Arctic Monkeys, Bombay Bicycle Club, Cloud Control), le triumvirat a paradoxalement déplacé le curseur outre-Manche pour un album écrit dans sa langue maternelle. Autant pour se frotter à une pointure anglo-saxonne que pour s’ouvrir à de nouvelles perspectives. “En écoutant les propositions de mixes de Barny, nous étions surpris par certains de ses partis pris. Sa manière de multiplier les chœurs sur quelques titres nous a immédiatement séduits”, dit le guitariste Julien Lardé. Effectivement, un morceau comme À tes côtés semble réverbérer de partout, servi par un texte idoine : “Mes envies me devancent”.

Plus cohérent et plus affranchi, Mille éclairs renferme onze plages qui prolongent certaines thématiques propres à l’univers de Baden Baden : la passion amoureuse (L’Échappée), le regard de l’autre (Hivers), la fuite en avant (J’ai plongé dans le bruit), les mots bleus (Dis leur), la tristesse contemporaine (M.a.c.)… Quelques formules font mouche dès la première écoute : “Je regarde le monde/Mais le monde ne me voit pas”, “D’origine insulaire/J’ai connu l’éphémère” ou encore “En sursis, moi je suis un hiver quotidien”. Les musiciens ont aussi exploré deux passages instrumentaux (Finalmente au mitan, Criminel en conclusion), qui rappellent les bandes-son contemplatives et désertiques de Mogwai.

Au final, le coup de foudre est immédiat sur Mille éclairs, plongeant l’auditeur dans un disque à la fois plus homogène et plus compact, au charme insidieux, à l’addiction vénéneuse. Dépassant toutes les attentes suscitées par Coline, Baden Baden transforme donc magnifiquement l’essai et s’offre ainsi des lendemains qui chantent. À (re)découvrir absolument.

Prix:  400 roubles au Dewar’s Powerhouse (7/4, rue Goncharnaïa) , 500 roubles – le jour du concert

Information complémentaire:
https://www.facebook.com/events/1447897448844853/
https://vk.com/badendph

Juil
5
dim
FÊTE DE LA BASTILLE 2015 DANS LE CADRE DU FESTIVAL STEREOLETO @ SAINT-PÉTERSBOURG
Juil 5 @ 10 h 09 min – 11 h 09 min

La Fête de la Bastille est déjà une tradition à Saint-Pétersbourg. Dans le cadre du festival Stereoleto, quatre groupes de musique viendront prendre la 2ème scène, cette année Bastille de la pop et du rock-fanfare français: Les Hurlements d’Leo, Fills Monkey, Baden Baden, Chapelier Fou!

Tout un programme avec l’ambiance festive du 14 juillet en France : danse avec les pompiers, magiciens, mimes, jongleurs, démonstration d’escrime, initiation aux danses bretonnes, jeux en français…

Que serait une fête sans friandises ? A tout moment vous pourrez savourer quelques délices de la cuisine française.

Juil
11
sam
CONCERT D’ELODIE FRÉGÉ @ Moscou, Centre d'art et de design "Flacon" Novodmitrovskaya, 36
Juil 11 @ 11 h 33 min – 12 h 33 min

Dans le cadre de la journée de la France au Flacon proposée par l’Ambassade de France et l’Institut Français de Russie, le 11 juillet 2015, la célèbre chanteuse Elodie Frégé donnera un concert exceptionnel de 20h à 21h30 !

Juil
13
lun
LES FAUSSES CONFIDENCES @ Théâtre du Mossoviet, Bolchaïa Sadovaïa, 16
Juil 13 @ 11 h 41 min – Juil 17 @ 12 h 41 min

Les Fausses confidences de Marivaux
Odéon – Théâtre de l’Europe
Mise en scène : Luc Bondy
Avec la participation d’Isabelle HuppertLouis Garrel et Bulle Ogier

Dans le cadre du Festival Tchekhov
Avec le soutien de l’Institut français Paris
Luc Bondy, grande figure du théâtre européen, a marqué sa venue à la tête de l’Odéon par un événement de taille. Sa mise en scène  du chef d’œuvre de Marivaux  avec Isabelle Huppert,  Louis Garrel et toute une pléiade de brillants comédiens  était « vouée » au succès. La presse a souligné  l’intelligence  et l’habilité du metteur en scène qui a su donner à la comédie en dentelles du 18ème siècle  une résonnance  contemporaine tout en préservant son humour et sa légèreté.

Théâtre du Mossoviet
Bolchaïa Sadovaïa, 16
+ 7 (495) 223-96-51
+ 7 (495) 223-96-50
13, 14, 15, 16, 17 juillet 19h00
Juil
16
jeu
FILM «TOKYO FIANCÉE»
Juil 16 @ 12 h 11 min – 13 h 11 min

Film « Tokyo fiancée »
Réalisateur : Stefan Liberski
Avec Pauline Etienne, Taichi Inoue, Julie Le Breton
Durée : 1h40 min
Genre : Romance, comédie

La tête pleine de rêves, Amélie, 20 ans, revient dans le Japon de son enfance. Elle propose des cours particuliers de français et rencontre Rinri, son premier et unique élève, un jeune Japonais qui devient bientôt son amant. A travers les surprises, bonheurs et déboires de ce choc culturel drôle et poétique, nous découvrons une Amélie toute en spontanéité et tendresse, qui allie la grâce d’un ikebana à l’espièglerie d’un personnage de manga.

https://youtu.be/XWn-Kxx2EJ4

Date de sortie en Russie – le 16 juillet 2015

Juil
21
mar
LES UNIVERS VOLANTS DE LAURENT CHÉHÈRE @ Centre de la photographie Frères Lumière Bolotnaïa naberejnaïa, 3, bât. 1
Juil 21 @ 12 h 20 min – 13 h 20 min

Exposition consacrée à la série photographique de Laurent Chéhère  « Les Maisons qui volent »Commissaire de l’exposition : Ekaterina Macheeva
Commencée en 2007, la série Les Maisons qui volent offre une vision poétique des faubourgs populaires de Paris – notamment de Ménilmontant, le quartier où vit Laurent Chéhère.  “Je voulais sortir de l’anonymat de la rue ces maisons tristes et délabrées, en racontant leur histoire, vraie ou fantasmée.” Toujours sous le même angle, il commence par photographier les vieilles bâtisses qui l’interpellent, avant de les isoler et de les replacer au milieu des nuages.

Cependant, les Maisons qui volent sont bien plus que des façades usées. Les fenêtres permettent de jeter un coup  d’œil à l’intérieur des maisons. Elles ne divulguent pas seulement des histoires, mais elles révèlent aussi l’amour du détail de l’auteur. Sa série résume l’ambiance typique des quartiers populaires de Paris avec leur caractère hétérogène et leur contexte multiculturel.

Juil
28
mar
L’ORCHESTRE D’UNE GRANDE EUROPE POUR LA PAIX @ L’église Saint-Germain l’Auxerrois
Juil 28 @ 20 h 00 min – 21 h 00 min

L’ORCHESTRE D’UNE GRANDE EUROPE POUR LA PAIX

Le projet-phare du Forum Paris 2015
Promouvoir la paix et la coopération culturelle par la musique

L’Orchestre d’une Grande Europe pour la Paix (ou Greater Europe Peace Orchestra – GEPO, en anglais) est l’un des projets majeurs qui a émergé lors du Forum 2014 de l’Association qui s’est tenu à Paris sous le patronage de l’UNESCO.

L’idée du GEPO est de créer un orchestre rassemblant des jeunes musiciens de bon niveauoriginaires des pays de l’Union Européenne, des Balkans et de la Communauté des États Indépendants, motivés pour promouvoir la paix et la coopération culturelle par la musique.A la fin du mois de Juillet 2015 se déroulera le Forum annuel de l’Association à Paris. Plusieurs conférences sur le thème de la paix seront organisées, notamment au siège de l’UNESCO. A cette occasion et dans le cadre des commémorations du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le GEPO propose d’inspirer les discussions en organisant un grand concert pour la paix.

Concert d’inauguration lundi 27 juillet de 12h30 à 13h, à la Maison de l’UNESCO à Paris:
Piotr Ilitch Tchaïkovski : Sérénade pour cordes (1er mouvement)
Johannes Brahms : Danse hongroise n°16 (arr. pour cordes)
Antonín Dvořák : Danse slave op.72 n°7 (arr. pour cordes)

Grand concert mardi 28 juillet de 20h à 21h, à l’église Saint-Germain l’Auxerrois, place du Louvre:
Piotr Ilitch Tchaïkovski : Sérénade pour cordes (1er mouvement)
Wolfgang A. Mozart : Concerto pour piano n°9 (arr. pour cordes)
Félix Mendelssohn : Symphonie pour cordes n°8

Nous comptons sur des dons privés pour le financement de l’ensemble de ce projet, aussi nous adressons-nous à vous pour nous aider à сouvrir les frais de transport et de nourriture des musiciens pendant la semaine de répétitions qui précédera les concerts :

FAITES UN DON

 

Sep
8
mar
FESTIVAL INTERNATIONAL DE MUSIQUE « LA RENAISSANCE » @ Московская государственная консерватория имени П. И. Чайковского
Sep 8 @ 19 h 00 min – Sep 15 @ 22 h 00 min

La Renaissance: 5ème Festival international de Musique Renaissance

Sep
15
mar
LE PROCÈS TEHLIRIAN (2015) @ Centre du film documentaire
Sep 15 @ 17 h 00 min – 18 h 00 min

Documentaire de Bernard George (2015, 52min) – Écrit par Laurence Chassin et Bernard George. Avec la voix de Simon Abkarian.

Le 15 septembre le ministre de l’intérieur turc Talaat Pacha envoyait un télégramme à la direction du parti Jeunes-Turcs commandant le début du génocide arménien. À l’heure des commémorations du centenaire du génocide arménien, le film dévoile les mécanismes du premier génocide du 20ème siècle et pose la question de sa reconnaissance internationale qui fait encore débat un siècle après les faits.

En 1921 à Berlin, Soghomon Tehlirian, jeune Arménien de 21 ans, assassine en pleine rue Talaat Pacha, ancien ministre de l’intérieur turc et commanditaire en 1915 du génocide de plus d’un million d’Arméniens. Quelques mois plus tard, son procès connaît un basculement inattendu : plutôt que de condamner l’accusé, les audiences établissent la culpabilité de Talaat Pacha dans le génocide arménien. Mais ce que l’auditoire ignore, c’est que Soghomon Tehlirian n’est pas l’étudiant qu’il prétend être….

 

Simple Share Buttons