Accueil Événements francophones en Russie

Événements francophones en Russie

Déc
17
dim
Exposition de Mihail Chemiakin «Trottoirs de Paris » @ I-Gallery. Intelligence
Déc 17 2017 – Jan 27 2018 Jour entier

« I-Gallery. Intelligence » présente du 7 décembre 2017 au 27 janvier 2018 l’exposition de Mihail Chemiakin « Trottoirs de Paris ».

Les œuvres exposées représentent le bilan du travail minutieux de l’artiste qui, pendant quinze ans, a sillonné les rues nocturnes de Paris en prenant en photo des papiers froissés, des taches sur des pavés, des fêlures d’asphalte, de la peinture coulée, des écorces d’arbres.

Les photos prises ont servi à créer des sujets et images inattendus, engendrés par l’imagination de l’auteur.
Des photos mates ont donné naissance à des pastels et à des dessins d’encre. Un nouveau regard sur des choses discrètes a motivé une nouvelle recherche créatrice pour faire apparaître un graphisme insolite et novateur.

Une synthèse métaphysique à la base de cette série d’œuvres réunit entre eux le rythme lent de pas, des ombres nocturnes, des souvenirs et réflexions qui forment l’ensemble des associations, émotionnel et sentimental.

Même si certaines œuvres donnent lieu à des interprétations multiples, on peut y voir l’attitude philosophique propre à Chemiakin par rapport à la nature, à l’environnement, à l’histoire, aux gens, ce qui se transforme en généralisation si caractéristique pour toute l’œuvre du Maître.

Date : 07.12.2017 — 31.01.2018
Lieu : 1, quai Voltaire, 75007, Paris
Contacts : tél. : 0753567107
contact@i-gallery.fr

Jan
1
lun
CHAÏM SOUTINE : RÉTROSPECTIVE @ Bâtiment principal du Musée Pouchkine
Jan 1 – Jan 21 Jour entier

Au Musée des Beaux-Arts Pouchkine, la première exposition en Russie consacrée au travail d’un des représentants les plus brillants de l’école de Paris, l’artiste français d’origine russe, Chaïm Soutine (1893-1943) est ouverte.

Le peintre a su créer un style unique inspiré de l’art classique des maîtres des XV-XVIII siècles et a frayé le chemin pour des générations de peintres.

Des chefs-d’œuvre de l’art classique et moderne provenant des plus grands musées français seront présentés au public russe: du Musée de l’Orangerie, du Musée National d’Art Moderne – Centre de création industrielle du Centre Pompidou, du Musée d’Art Moderne de Ville de Paris, du Musée du Louvre et du Musée de Picardie. Seront également exposées des œuvres venant de Suisse – l’abstraction anticipée de Mark Rothko et la peinture de Francis Bacon en 1969 (Fondation Beyeler) et d’Angleterre – des œuvres de Frank Aurabach (Tate Gallery), ainsi que plus de 20 œuvres des collections privées russes, comprenant: « Carcasse de boeuf », « La sieste », « Femme entrant dans l’eau » et « Poulet accroché à un mur de briques ».

L’exposition se tiendra dans les halls du bâtiment principal du Musée Pouchkine et se compose de trois parties: «Portraits», «Paysages» et «Nature morte». Dans chaque partie seront présentées des œuvres de Soutine, mais également des peintures de maîtres de l’ancienne école ainsi que des classiques de l’art contemporain.

Le catalogue de l’exposition est composé d’articles de Claire Bernardi (co-commissaire de l’exposition « Chaim Soutine: Rétrospective »), de Sophie Krebs (commissaire en chef du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris) et de Sylvie Patry (anciennement directrice adjointe pour la collection et les expositions de la Fondation Barnes, actuellement directrice de la conservation des collections du Musée d’Orsay).

L’exposition est organisée avec le soutien exclusif du Musée d’Orsay et du Musée de l’Orangerie.

Adresse :
119019, Москва, Волхонка, 12
FILM JEUNE FEMME @ Salles de cinéma en Russie
Jan 1 – Jan 10 Jour entier

Un chat sous le bras, des portes closes, rien dans les poches,
voici Paula, de retour à Paris après une longue absence. Au fil
des rencontres, la jeune femme est bien décidée à prendre
un nouveau départ. Avec panache.

De Léonor Serraille
Avec Laetitia Dosch, Grégoire Monsaingeon, Souleymane Seye Ndiaye
Genres Comédie dramatique, Comédie
Nationalités français, belge
Durée  97 min.
18+

Date de sortie en Russie – le 28 décembre 2017

Adresse :
Mar
4
dim
Concert de Timur Shaov (Тимур Шаов)
Mar 4 @ 18 h 30 min – 21 h 30 min

Nous avons le plaisir de vous inviter au concert de Timur Shaov (Тимур Шаов) à Paris, un auteur grandiose, toujours d’actualité par les thèmes qu’il traite avec beaucoup d’humour – sa vraie marque de fabrique.
Le 4 mars 2018 dans la salle “La Camillienne” (12, rue des Meuniers, 75012, Paris).
A 18h30.

Participation aux frais 20 euros / 17 euros (tarif réduit).
Nous vous invitons à vous inscrire au concert à notre adresse: ksp.paris@gmail.com.
Timur Shaov présentera son nouvel album qui s’intitule « Freud, quel rapport ? ».
Le 04 mars à Paris Timur sera accompagné des musiciens formidables russes:

– Nikolay Grigoriev (guitare) – 1er prix du concours musical « Sigma », qui s’est vu remettre en mains propres une guitare de la part de Tommy Emmanuel en la personne ;
– Mikhail Makhovitch, la “mandoline d’or” russe.

Dans le genre de la chanson d’auteur Timur Shaov tient une place particulière. On l’appelle Zhvanetsky chantant, et il est comparé à Galitch et Vyssotski. Mais sans aucun doute, il a son propre style, bien à lui. Il est très difficile de le classer par un seul genre musical. Car il en combine plusieurs: sous le format de la chanson d’auteur il fait du rock n’roll, de la romance, de la ballade, et même des chansons de type folklore russe (comme tchastouchkas). Ses chansons sont diffusées aussi bien sur les radios comme Écho de Moscou (la principale radio indépendante russe) ou Radio Chanson (radio populaire). Et ses chansons sont chantées aussi bien à des festivals de rock qu’à des festivals de chanson d’auteur.
Timur est un lauréat du prix le plus prestigieux dans le domaine de l’humour et de la comédie “Ostap d’Or”, des prix “Chanson de l’année”, “Plume d’Or Russe » et du prix de la Fondation Vyssotski “Barde russe”.
Ses chansons sont le miroir de notre époque, toujours avec espoir et optimisme.

Pour vous fortifier le moral pendant ces jours d’hiver, voici la chanson de Timur Shaov “Luttons contre l’état de dépression ou Tout sera chouette!” (avec l’accompagnement de ses musiciens):

Amicalement,
votre Club Parisien de la Chanson d’Auteur”

 

Mar
9
ven
CONCERT DE KARINE DESHAYES DANS LE CADRE DE L’ABONNEMENT №44: MUSIQUE DE CHAMBRE FRANCE-RUSSIE @ Salle de concert Tchaïkovski
Mar 9 @ 19 h 00 min – 21 h 00 min

Karine Deshayes (mezzo-soprano)
Dominique Plancade (piano)
Borodin Quartet:
Ruben Aharonian, premier violon depuis 1996.
Sergueï Lomovsky, second violon depuis 2011.
Igor Naidin, alto depuis 1996.
Vladimir Balshin, violoncelle depuis 2007

Au programme:

Gabriel Fauré
« Les roses d’Ispahan » Op.39, « La rose » Op.51, « Le parfum impérissable » Op.76
Barcarolle № 1 a minor Op.26
« Claire de lune » Op.46, « Mandoline » Op .58,  « Le réveil » Op.7
« La bonne chanson » Op.61 – 3 parties du cycle vocal

P.I. Tchaïkovski
Quatuor à cordes № 1 en ré majeur Op.11

Ernest Chausson
« Chanson perpétuelle » Op.37

Acheter des billets

KARINE DESHAYES

Après de brillantes études musicales, élève de Mireille Alcantara et ayant bénéficié des conseils de Régine Crespin, Karine Deshayes rejoint tout d’abord la troupe de l’Opéra de Lyon où elle interprète, entre autres, Cherubino, Stéphano et surtout son premier rôle rossinien, Rosina.

Sa carrière se développe alors rapidement. Elle est invitée sur toutes les grandes scènes françaises, d’Avignon, de Lyon, de Strasbourg, de Marseille, de Toulouse, de Tours, d’Orange, de Bordeaux… et régulièrement à l’Opéra de Paris où elle remporte de grands succès dans les rôles rossiniens d’Angelina, de Rosina, d’Elena, mais également de Poppea dans L’ »Incoronazione di Poppea » de Monteverdi, de Sesto (« Giulio Cesare » de Haendel), de Romeo (‘I Capuleti e I Montecchi’) et les rôles mozartiens de Cherubino et de Dorabella. C’est également à l’Opéra de Paris qu’elle aborde pour la première fois le rôle de Carmen et qu’elle y reprend celui de Charlotte dans « Werther ».

Karine Deshayes se produit également sur les grandes scènes étrangères: au Festival de Salzbourg (« Die Zauberflöte » sous la direction de Riccardo Muti), au Teatro Real de Madrid, au Liceu de Barcelone (dans le rôle-titre de « Cendrillon » de Massenet). Elle est invitée par le Metropolitan Opera de New-York où elle interprète le rôle de Siebel, puis Isolier dans le « Comte Ory » et plus récemment, Nicklausse dans les « Contes d’Hoffmann » dirigé par James Levine. Elle y est encensée par les critiques New-Yorkais. L’Opéra de San Francisco la découvrira sous les traits d’Angelina dans la « Cenerentola ».

Par la suite, elle s’imposera pour la première fois le rôle de Donna Elvira à l’Opéra de Paris. Le public et la critique seront unanimes. En concert, elle incarne magnifiquement Elisabetta dans « Maria Stuarda » de Donizetti à l’Opéra d’Avignon.

Le vaste répertoire de Karine Deshayes lui permet de se produire régulièrement en concert et en récital sous la direction de chefs tels qu’Emmanuel Krivine, David Stern, Lorenzo Viotti, Daniele Rustioni, Josep Pons, Kurt Masur, William Christie, Bruno Campanella, Roberto Abbado ou encore Hervé Niquet, et avec des artistes tels que Philippe Cassard, Renaud Capuçon, Dominique Plancade, Nicolas Angelich, l’Ensemble Contraste, le Quatuor Ebène, le Mahler Chamber Orchestra…

Pour la seconde fois, Karine Deshayes a été nommée « Artiste Lyrique de l’année » aux Victoires de la musique en 2016.

Récemment, elle remporte un grand succès dans le rôle d’Adalgisa (« Norma ») au Teatro Real de Madrid puis dans celui de Charlotte dans une version de concert de Werther au Tchaïkovsky Concert Hall de Moscou. Elle aborde le rôle de Concepción (version concert de L’ »Heure Espagnole » à l’Auditorium de Bordeaux), le rôle-titre d’Armida de Rossini dans lequel elle triomphe à l’Opéra de Montpellier ainsi que celui d’Alceste à l’Opéra de Lyon. Elle est également Roméo (« I Capuleti e i Montecchi ») à l’Opéra de Marseille. En concert, elle se produit entre autres au Festival de Saint-Denis dans le Stabat Mater de Rossini puis au Festival Radio France et Montpellier dans le rôle d’Elvira (« I Puritani »).

Cette saison, Karine Deshayes abordera le rôle de Marie de l’Incarnation (« Dialogues des Carmélites ») au Théâtre de la Monnaie et le rôle-titre de Semiramide à l’Opéra de Saint-Etienne. Elle interprétera également le rôle de Stéphano (« Roméo et Juliette ») au Metropolitan Opera de New York et le rôle-titre de Cenerentola en version concert au Théâtre des Champs-Elysées.

Récompenses:

2001 : Premier prix du concours « Voix d’or ».

2002 : Premier prix du concours « Voix Nouvelles ». Révélation ‘artiste lyrique’ des Victoires de la musique classique.

2011 : Victoire de la musique classique de la meilleure artiste lyrique.

2016 : Victoire de la musique classique de la meilleure artiste lyrique.

DOMINIQUE PLANCADE

Dominique  Plancade  obtient  le Premier  Prix  de  piano et  de  musique  de  chambre  au  Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Pascal Devoyon, Christian Ivaldi et Alain Planès et complète sa formation en suivant les cours d’accompagnement de Jean Koerner. En  1992,  il  fonde  avec  la  pianiste  Laura  Fromentin,  le  Duo  Fromentin–Plancade  (quatre  mains/deux pianos). Le  Duo  se  perfectionne  aux  côtés  de  Christian  Ivaldi au  Conservatoire  National Supérieur  de  Musique  de  Paris. Lors  de  master-classes,  ils recueilleront  de  précieux  conseils  auprès  de  maîtres  tels  que  Léon  Fleisher,  György  Sebök  ou encore Ralph Gothoni.  La  maison  de  disque  EMI LASSICS  les  remarque  lors  d’un  concert  et  les  invite  à  enregistrer leur premier disque. Plébiscité  par  la  critique  en  France  et  en  Europe  et  récompensé  d’un  ƒƒƒƒ  de  Télérama,  le  Duo Fromentin–Plancade  débute  alors  une  belle  carrière à  travers  le  monde.  Que  ce  soit  avec orchestre ou en récital, le duo gagne l’enthousiasme du public. Parallèlement  à  cette  collaboration,  Dominique  Plancade  est  un  partenaire  de  musique  de  chambre recherché  par  ses  pairs.  Il  se  produit  avec Tabea  Zimmermann,  Nobuko  Imai,  Gilles  Apap,  Nemanja Radulovic, Sergueï Katchatrian, Laurent Korcia, Gérard Caussé, Christian Ivaldi, Marielle Nordmann, Isabelle  Faust,  Saschko  Gawriloff,  Régis  Pasquier, Patrice  Fontanarosa,  Roland  Pidoux,  Jérôme Pernoo et Karine Deshayes. Invité des grands festivals comme La Folle Journée, la Roque d’Anthéron, la Chaise Dieu, le festival de la Vézère, le Piano à Auxerre, le Festival de Radio France et de Montpellier, les Musicades de Lyon, le festival de  St  Riquier,  Les  Grands  Crus  Musicaux,  Les  Nuits Musicales  du  Suquet,  Les  Flâneries  Musicales d’Été  de  Reims et le festival  George  Enescu  de  Manheim… Dominique  se  produit  également  dans  de prestigieuses salles telles que le Musée d’Orsay, la Cité de la Musique, le Théâtre des Champs-Élysées à Paris, l’Izumi Hall à Osaka, le Tonhalle à Zürich, le Kolarac Hall à Belgrade, le Mégaron d’Athènes, le Palais des Beaux-Arts à Bruxelles… et mène une carrière de  concertiste au Japon.

Dominique Plancade est régulièrement invité sur les ondes de France Musique, de France Culture, de France Inter ainsi que sur les radios étrangères.

QUATUOR BORODINE

Quatuor à cordes soviétique fondé en 1944 par des étudiants au Conservatoire de Moscou autour de l’altiste Rudolf Barchaï et du violoniste Rostislav Dubinsky. C’est actuellement le plus ancien quatuor à cordes encore en activité.

Le quatuor s’est produit avec de nombreux partenaires dont Sviatoslav Richter, Emil Guilels, David Oïstrakh, Mstislav Rostropovitch, ou Elisso Virsaladze. Par ailleurs, il est reconnu comme l’héritier du « jeu de Chostakovitch ».

Mar
17
sam
CONCERT DE STÉPHANIE D’OUSTRAC DANS LE CADRE DU 5ÈME FESTIVAL INTERNATIONAL « OPÉRA A PRIORI »
Mar 17 @ 19 h 00 min – 22 h 00 min

Vème Festival international de musique vocale « Opera A priori. Baroque français. »

Stephanie d’Oustrac (mezzo-soprano)
Orchestre de chambre de Moscou
Musica Viva
Chef d’orchestre – Alexander Rudin

Organisateur du concert: Agence Apriori Arts.

AU PROGRAMME

Lully
Aria de l’opéra « Armida »
Charpentier
Arias de l’opéra « Medea »
Rameau
Arias des opéras « Hippolytus et Aricia », « Paladins », « Castor et Pollux »
Gluck
Arias de l’opéra « Orphée et Eurydice » (version française)
Campra
Arias de l’opéra « Tackrède »

Achat des billets

Biographie de l’artiste:

STEPHANIE D’OUSTRAC, Mezzo

Arrière-petite-nièce de Francis Poulenc, Stéphanie d’Oustrac se prédestine très tôt à la musique et au théâtre. Artiste intensément comédienne à la personnalité généreuse et à la plastique irréprochable, elle fait aujourd’hui partie des mezzos les plus en vue de sa génération.

Ses débuts sont indéniablement marqués par l’univers du répertoire baroque. William Christie est le premier à voir en elle ses talents de chanteuse et de comédienne et lui offre ses premiers rôles de tragédienne : Médée dans Thésée de Lully et Psyché dans Les Métamorphoses de Psyché (Lully-Quinault / Molière-Corneille). Elle chante également Médée de Charpentier sous la direction d’Hervé Niquet (DVD, Armide Classics), la Trilogie Monteverdi avec Jean-Claude Malgoire, Didon et Enée sous la baguette de William Christie, Sosarme de Haendel à Saint Gallen, Les Paladins au Théâtre du Châtelet (DVD Opus Arte), au Barbican Center, à Shanghai, à Tokyo, Armide (rôle-titre) de Lully au Théâtre des Champs-Elysées (DVD Fra Musica), Alcina (Ruggiero) à l’Opéra de Lyon, Giulio Cesare (Sesto) au Festival de Glyndebourne, à l’Opéra de Marseille et à Nancy, Orphée et Eurydice au Théâtre Royal de la Monnaie…

Ses qualités de diction la font rapidement remarquer et devenir une des figures incontournables du répertoire français. Ses interprétations saluées de Médée et d’Armide la mènent logiquement à Carmen d’abord à l’Opéra de Lille pour une prise de rôle encensée unanimement par la critique, puis dans la mise en scène de David Mc Vicar au Festival de Glyndebourne.  Elle chante également Les Contes d’Hoffmann (la Muse, Nicklausse) à l’Opéra de Lausanne, L’Etoile (Lazuli) de Chabrier à l’Opéra Comique et au Dutch National Opera d’Amsterdam, L’Enfant et les Sortilèges et L’Heure espagnole au Festival de Glyndebourne (DVD Fra Musica) et au Teatro all’Opera de Rome, Dialogues des Carmélites (Mère Marie) à l’Opéra d’Avignon, Pelléas et Mélisande à Nantes-Angers Opéra, Béatrice et Bénédict à la Monnaie de Bruxelles.

Sa carrière est également marquée par le répertoire mozartien qu’elle défend sur les plus grandes scènes : Le Nozze di Figaro (Cherubino) à Tokyo, La Clemenza di Tito à l’Opéra de Paris à l’Opéra du Rhin, au Festival d’Aix en Provence, à Baden Baden et Luxembourg, Così fan tutte (Dorabella) à l’Opéra de Paris, Idomeneo (Idamante) au Dutch National Opera d’Amsterdam…

Sa personnalité artistique séduit les prestigieux metteurs en scène comme Robert Carsen, Romeo Castellucci, Mariame Clément, Willy Decker, Jérôme Deschamps, Andreas Homoki, Yannis Kokkos, David Mc Vicar, Laurent Pelly, Jean-François Sivadier, Jean-Marie Villegier, Dmitri Tcherniakov… ainsi que les plus grands chefs d’orchestre tels que Alain Altinoglu, Myung-Whun Chung, James Conlon, Alan Curtis, Sir Colin Davis, Stéphane Denève, Charles Dutoit, Sir John Eliot Gardiner, Philippe Jordan, Jesus Lopez Cobos, Marc Minkowski, Ludovic Morlot, John Nelson, Tomas Netopil, Kazushi Ono, Jérémie Rhorer, Michael Schönwandt, Adam Fischer…

Stéphanie d’Oustrac se produit également régulièrement en concert : le Requiem de Mozart avec l’Orchestre National de France et l’Orchestre de Paris, la Messe en ut de Mozart sous la direction de John Nelson, Giovanna d’Arco de Rossini avec l’Orchestre d’Avignon, Les Nuits d’été avec l’Orchestre de Lyon, La Mort de Cléopâtre avec The Orchestra of the Age of Enlightenment, L’Enfance du Christ avec l’Orchestre National de France et à la Monnaie de Bruxelles, les Chants d’Auvergne de Canteloube avec l’Orchestre de Lille au Concertgebouw d’Amsterdam, la Voix Humaine avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, Shéhérazade avec le Radio-Sinfonieorchester de Stuttgart et l’Orchestre National de France, El amor brujo aux BBC Proms avec le Royal Philharmonic Orchestra… Elle se produit également en récital, principalement depuis 1994 avec son grand ami pianiste Pascal Jourdan avec qui elle a enregistré un CD (Ambronay) consacré à la Mélodie Française « Invitation au Voyage ».

Parmi ses enregistrements, on peut citer entre autres Atys (DVD Fra Musica), Carmen (DVD Opera de Lille), Ariana a Naxos, Lieder & Canzonetta de F.J Haydn avec Aline Zylberajch (Ambronay), L’Heure Espagnole et Shéhérazade de Ravel (SWR Music)…

Stéphanie d’Oustrac a en outre été récompensée par plusieurs prix: Prix Bernac (1999), Radios Francophones (2000), Victoires de La Musique (2002), Gramophone Editor’s Choice pour le CD de Haydn (2010).

Récemment Stéphanie d’Oustrac a chanté Theodora (Irene) au Théâtre des Champs-Elysées (DVD Erato), à la Brooklyn Academy of Music de New York et au Concertgebouw d’Amsterdam, L’Aiglon (rôle-titre) à l’Opéra de Marseille, L’Heure Espagnole (Concepcion) et l’Enfant et les Sortilèges (la Chatte, l’Ecureuil) à la Scala de Milan, Béatrice et Bénédict (Béatrice) au Festival de Glyndebourne et en version de concert à l’Opéra de Paris, Les Contes d’Hoffmann (la Muse, Nicklausse) à l’Opéra de Paris, Médée de Charpentier (rôle-titre) à l’Opernhaus de Zurich, La Clemenza di Tito (Sesto) avec MusicAeterna dirigé par Teodor Currentzis, en tournée à Brême, Genève, au Théâtre des Champs-Elysées, Dortmund et Wroclaw, mais également à l’Opéra de Paris, Carmen au Festival d’Aix-en-Provence dans une nouvelle production de Dmitri Tcherniakov et au Teatro Real dans la mise en scène de Calixto Bieito…

Parmi ses projets, citons Carmen à l’Opéra de Dallas, au Deutsche Oper Berlin et au New National Theater de Tokyo, Il Barbiere di Siviglia à Marseille, Werther à l’Opéra de Nancy et à Monte Carlo, L’Incoronazione di Poppea (Ottavia) à Zurich et Salzbourg, Les Troyens (Cassandre) et Don Giovanni (Donna Elvira) à l’Opéra de Paris, Ariadne auf Naxos au Théâtre du Capitole de Toulouse, Hippolyte et Aricie (Phèdre) à Zurich et en version de concert au Théâtre des Champs-Elysées, Les Contes d’Hoffmann à La Monnaie de Bruxelles et au Liceu de Barcelone, Béatrice et Bénédict au Liceu de Barcelone… En concert elle chantera notamment L’Enfance du Christ avec l’Orchestre national de France, La Mort de Cléopâtre avec le Melbourne Symphony Orchestra et l’Orchestre de Paris, dans un programme Mozart et Haydn avec l’Orchestra of the Age of Enlightenment sous la direction d’Adam Fischer… Elle se produira en récital à Paris, Moscou, Toulouse…

Mar
18
dim
Concert de l’Ensemble Slava @ Les HEURES MUSICALES de SAINT-ROCH
Mar 18 @ 15 h 30 min – 17 h 30 min

« Les HEURES MUSICALES de SAINT-ROCH »

296, rue st Honoré 75001 PARIS – Métro: Pyramides et Tuileries

Directeur Artistique : Loïc MÉTROPE

DIMANCHE 18 MARS 2018 à 15h30

CHAPELLE DE LA VIERGE

CHANTS LITURGIQUES ORTHODOXES

L’ENSEMBLE SLAVA
Chœur a capella pour voix de femmes
Direction : Marina PERVYCHINE-POULET

ENTRÉE LIBRE

Oct
5
ven
4ème Salon du Livre Russe à Paris, Quai Branly @ Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe russe de Paris
Oct 5 – Oct 7 Jour entier

Thème : LE GRAND NORD 

Nouvel eldorado glacé, regorgeant de gisements en tous genres, nouvelle route maritime entre l’atlantique et le pacifique, le Grand Nord est le lieu de toutes les convoitises, des conquêtes les plus folles et des paris les plus insensés. Sur terre comme sur les mers, que d’aventures périlleuses à vivre et  d’histoires racontées. Nous iront à la rencontre d’auteurs, de géographes et d’aventuriers qui nous feront toucher du doigt la surface des glaciers majestueux ou celle des toundras prises dans la neige.

Également, Terres de traditions ancestrales, ce Grand Nord est le refuge de peuples aux cultures fragilisées (Nenets, Komis, Taimyr, Evenes, Iakoutes, Tchouktches, Koriaks), que les nouvelles générations, baignées dans les nouvelles technologies, commencent à raconter sur leur propre tempo.

D’Ouest en Est, de Kaliningrad à Vladivostok, Le Grand Nord s’étend sur plus de 9000 km et traverse onze fuseaux horaires. Raison pour lequel on l’appelle aussi Le Grand Est.

VENDREDI 5 OCTOBRE 2018

17H00 : RENCONTRE AVEC DAVID FOENKINOS qui présentera son dernier roman « Vers la beauté ».

18H30 : INAUGURATION DU SALON

SAMEDI 6 OCTOBRE 2018

L’ATELIER LITTERAIRE DES ENFANTS

10H00-12H30:

En compagnie des auteurs: Svetlana FADEEVA, Ludmila SOUHKOVETS, Elena JOURECK, Kira SAPGUIR

JOURNEE IVAN TOURGUENIEV

Bicentenaire de sa naissance

13H30: « Dostoïevski et Tourgueniev : histoire d’une inimitié ». Conférence de Igor VOLGINE, écrivain, historien, auteur de l’émission télévisé Le jeu des perles en verre , Président de la Fondation de Feodor Dostoïevski, professeur de l’Université d’état de Moscou, vice- Président de PEN – Centre de la Russie.

15H00: « Dialogue entre deux géants. Autour de la correspondance d’Ivan Tourgueniev et de Gustave Flaubert », conférence de Nelly ANTOIN.

16H00 : Lecture des extraits de l’œuvre d’Ivan Tourgueniev par Marc SEBBAH.

16H30: Table ronde: Les succès littéraires de Russie en 2017/2018 avec la participation German SADOULAEV et Igor VOLGINE. Modérateur Alexandre ARCHANGELSKY.

17H30 : Le Grand Nord : terres de bagnards et déportés. Débat autour des œuvres de Fiodor Dostoïevski (Souvenirs de la Maison des morts) présenté par Igor VOLGINE.

18H30: Table ronde: « La littérature d’exploration » avec la participation d’Astrid Wendlandt et d’autres auteurs dont les confirmations sont en cours.

DIMANCHE 7 OCTOBRE 2018

L’ATELIER LITTERAIRE DES ENFANTS

10H00-12H3:0

En Compagnie des auteurs: Svetlana FADEEVA, Ludmila SOUHKOVETS, Elena JOURECK, Kira SAPGUIR

14H00: « Alexandre SOLJENITSYNE , Centenaire de sa naissance » par Igor VOLGINE, poète, animateur des émissions télévisées Le Jeu des perles de verre et Contexte.

PLACE AUX EDITEURS

15H00: Igor SOKOLOGORSKY présente sa maison d’édition  avec la participation d’Eric BOULATOV.

16H 00: Table ronde sur le chamanisme

17H00: Table ronde « Le Grand Nord de la Russie vu par les écrivains voyageurs» avec la participation de Christian de MARLIAVE , historien, voyageur, explorateur, Cedric GRAS, écrivain voyageur.

Plus de renseignements: CLIQUEZ

Simple Share Buttons